La jeune fille de l’eau / Lady in the water

Commentaire

2 commentaires sur "La jeune fille de l’eau / Lady in the water"

  1. Oo le jeudi, 21 décembre 2006 à 15:11
  2. En effet, il n’est pas passionnant mais bon, j’ai l’habitude de regarder un film jusqu’au bout !

  3. many le jeudi, 21 décembre 2006 à 15:04
  4. je l’ai regardé et au bout des 15 premières minutes j’ai laisser tombé


Dites-moi ce que vous pensez...
et si vous voulez un avatar, connectez vous sur gravatar!




^^ Zzz Grrr ;) :| :twisted: :s :roll: :oops: :o :mrgreen: :love: :lol: :hero: :fff: :evil: :cry: :bim: :aime: :P :D :?: :? :-S :) :( 8O 8) ++ $)


La jeune fille de l’eau / Lady in the water

Posté le : 12 octobre, 2006 
Classé dans : M'Oo'vies
Marqué :
Commentaire : 2 commentaires

Description

Lady In The WaterLe synopsis

Cleveland Heep a tenté discrètement de se perdre à jamais dans les abysses de son vieil immeuble. Mais, cette nuit-là, il découvre dans le sous-sol de la piscine une jeune nymphe sortie d’un conte fantastique. La mystérieuse « narf » Story est poursuivie par des créatures maléfiques qui veulent l’empêcher de rejoindre son monde. Ses dons de voyance lui ont révélé l’avenir de chacun des occupants de l’immeuble, dont le sort et le salut sont étroitement liés aux siens. Pour regagner son univers, Story va devoir décrypter une série de codes avec l’aide de Cleveland… pour peu que celui-ci arrive à semer les démons qui le hantent. Le temps presse : d’ici la fin de la nuit, leur destin à tous sera scellé…

Source : Site officiel


La bande annonce

Mon avis

Cela faisait un moment que Chouchou insistait pour aller voir ce film. Hier, pris dans un élan de bonté, je lui annonce  » Ce soir, on regarde la jeune fille de l’eau !  » et elle en était ravie. Et moi dans cette histoire ?

Après avoir visionné le film seul, car la miss a rejoint les bras de Morphée [même pas les miens ^^], j’en retiens une histoire féerique, mêlant science-fiction et comédie, qui prend parfois l’eau [c’est le cas de le dire]. Je n’adhère pas à l’histoire, car trop d’éléments sont tirés par les cheveux. À commencer par la naïveté des plus déconcertante dont fait preuve le personnage principal, personne ne remet en cause la crédibilité de la nymphe venue du monde bleu, un jeune qui prédit l’avenir à l’aide de boîte de céréales et de surcroît un monstre typé Gevaudan habillé de pelouse… Cependant, j’aime bien les multiples pointes d’humour que l’on retrouve dans ce film, mais cela ne me poussera pas à vous le conseiller…

Photos récentes

Bonne année 2012 512e édition 511e édition Le Top 510 510e édition 509e édition 508e édition 507e édition 506e édition 505e édition